27 September 2012

World e-Parliament Report 2012

The Report, prepared by the Global Centre for ICT in Parliament, intends to help legislatures to harness the potential benefits of ICT for their work and establish key goals and priorities for exploiting this valuable resource.

EN

Dear colleagues,

We are very pleased to inform you that the United Nations and the Inter-Parliamentary Union just released the World e-Parliament Report 2012.

The Report, prepared by the Global Centre for ICT in Parliament, intends to help legislatures to harness the potential benefits of ICT for their work and establish key goals and priorities for exploiting this valuable resource. While providing evidence of the complexities of e-parliament, the Report suggests ways to overcome some of the obstacles to the effective use of technology in parliamentary settings.

The findings presented in the World e-Parliament Report 2012are based on the results of the Global Survey of ICT in Parliaments conducted by the Global Centre between February and May 2012, to which 156 parliamentary assemblies responded.

The World e-Parliament Report 2012 is the third in a series that began in 2008. The first edition established a baseline of how parliaments were using ICT to help them fulfil their responsibilities and to connect to their constituencies. The second edition, in 2010, built on that work to evaluate the progress accomplished by parliaments during the intervening two years in their efforts to use modern technologies to strengthen their institutional role. The present 2012 edition documents the efforts of legislatures to use information and communication technologies (ICT) suggesting that, while many of the challenges to the effective use of ICT noted in the previous Reports are still present, there has been limited but nevertheless important progress in the state of e-parliament in the past two years.

The Report covers the following topics: Developments in ICT and parliaments since 2010; Communication and engagement with citizens; Achieving openness, transparency, and accountability through websites; Technology services for members; Management of parliamentary documentation; Libraries and research services; Human resources and technical infrastructure; ICT strategic planning and implementation for e-parliament; The state of e-parliament in 2012;
Advances in international cooperation. In addition, the Reportfurther provides a methodology that can serve as a tool for parliaments to improve their performance in key areas of e-Parliament.

The cruciality of managing information effectively to support the work of the parliament, the opportunities and challenges that ICT tools offer to achieve this result, and the role that parliamentary library and research services can play in leveraging tecnologies to the benefit of the institution they serve, are widely adressed in chapter 6 of the Report. In addition to this dedicated chapter, the role of parliamentary Libraries and the state of their current adotpion of technology is assessed and discussed throughout other parts of the Report.

The importance of Interparliamentary cooperation is strongly addressed in the Report, which also highlights the activity of the IFLA parliamentary Section in this domain, as well as the work it undertakes to make its members aware of the opportunities offered by applying technologies in the library context, and the need for a stronger committment in this area.

The World e-Parliament Report 2012is available for download in English on the Global Centre website. It will soon be available in French.  

We trust you will benefit from this publication and encourage you to share this information with colleagues in your Parliament.


Best regards,

Raissa Teodori
Secretary, IFLA Section on Library and Research Services for Parliaments

FR

Chers collègues,

Nous avons le plaisir de vous informer que les Nations Unies et l'Union interparlementaire viennent de publier le Rapport mondial 2012 sur l'e-Parlement.

Le Rapport, préparé par le Centre mondial pour les TIC au Parlement, vise à aider les législatures à tirer profit des bénéfices potentiels des TIC dans leur travail et à établir les objectifs et les priorités clés pour exploiter cette importante ressource. Tout en mettant en évidence la complexité de l'e-parlement, le Rapport suggère des voies et des moyens de surmonter certains des obstacles à l'utilisation effective de la technologie dans l'environnement parlementaire.

Les résultats présentés dans le Rapport mondial 2012 sur l'e-Parlement sont basés sur l'Enquête mondiale sur les TIC dans les Parlements menée entre février et mai 2012 par le Centre mondial, à laquelle 156 assemblées parlementaires ont répondu.  

Le Rapport mondial 2012 sur l'e-Parlement est le troisième d'une série qui a commencé en 2008. La première édition avait établit une base de référence concernant l'utilisation des TIC par les parlements afin de les aider à remplir leurs responsabilités et à se connecter avec l'électorat.  La deuxième édition s'appuyait sur ce travail en évaluant les progrès accomplis, au cours des deux années d'intervalle, par les parlements dans leurs efforts pour utiliser les technologies modernes et renforcer ainsi leur rôle institutionnel.  L'édition actuelle de 2012 décrit les efforts des assemblées pour utiliser les technologies de l'information et de la communication (TIC) et indique que bien que nombre des obstacles à l'utilisation effective des TIC constatés dans les Rapports précédents soient toujours présents, un progrès limité, mais néanmoins important, a eu lieu au cours des deux dernières années, relativement à l'état de l'e-parlement.

Le Rapport traite les sujets suivants : Développement des TIC dans les parlements depuis 2010 ; Communication et engagement avec les citoyens; L'ouverture et la transparence à travers les sites web ; Services technologiques pour les parlementaires ; Gestion de la documentation parlementaire; Bibliothèques et services de recherche ; Ressources humaines et infrastructure technique ; Planification stratégique et mise en œuvre des TIC pour l'e-parlement ; État de l'e-parlement en 2012;  Avancées dans la coopération internationale. En outre, le Rapport fournit une méthodologie qui peut servir d’outil permettant aux parlements d'améliorer leur performance dans des domaines clés d'e-Parlement.

L'importance d'une gestion efficace de l'information pour soutenir le travail du parlement, les opportunités et les défis que les outils TIC offrent pour atteindre ce résultat et le rôle que les services de bibliothèque et recherche parlementaires peuvent jouer pour renforcer l'utilisation des technologies au bénéfice de l’institution qu’ils servent, sont largement abordés dans le chapitre 6 du Rapport. En plus de ce chapitre specifique, la fonction des bibliothèques parlementaires et l'état actuel de leur rapport à la technologie sont évalués et débattus dans de nombreuses autres parties du Rapport.

L'importance de la coopération interparlementaire est fortement soulignée dans le Rapport, qui rappelle aussi le travail entrepris par la Section parlementaire de l'IFLA pour faire en sorte que ses membres soient conscients des opportunités offertes par l’application des technologies dans le contexte de la bibliothèque, et le besoin d’un engagement plus fort dans ce domaine.

Le Rapport mondial 2012 sur l’e-Parlementest téléchargeable en anglais sur le site web du Centre mondial. Il sera bientôt disponible en français.

Nous croyonsque cette publication vous sera utile et nous vous encourageons à partager ces informations avec vos collègues dans votre parlement.


Bien cordialement,

Raissa Teodori
Secrétaire, Section IFLA des Services de Bibliothèque et Recherche parlementaires

Library and Research Services for Parliaments

List all IFLA news