24 Août 2017

From the Annual Conference

La Conférence des Directeurs des Bibliothèques nationales (CDNL) partage leur Vision globale

English | 简体中文 | Español | Русский | Deutsch | العربية

CDNL 2017

Environ 1.000 représentants de haut niveau et observateurs du monde entier ont assisté le mardi 23 août à l’événement annuel qu’est la Conférence des Directeurs des Bibliothèques nationales (CDNL)*. La session était organisée sous le thème suivant : les Bibliothèques nationales, lien entre les continents et les communautés, et elle comprenait une section consacrée à la Discussion sur la Vision globale de l’FLA. La présidente de l’IFLA, la présidente-élue et le secrétaire général ont participé tous les trois à cette réunion.

IFLA Secretary General Gerald Leitner

Les bibliothèques nationales ont des responsabilités spécifiques, souvent encadrées au plan législatif, au sein de l’ensemble des bibliothèques et des services d’information d’un pays donné, et elles sont pour cette raison des institutions clefs lorsqu’il s’agit de conduire le changement au niveau national. Les actions que les bibliothèques nationales entreprennent, en particulier lorsqu’elles coordonnent leurs efforts entre elles, peuvent avoir au bout du compte un écho mondial.  La prise d’initiative dans des campagnes impliquant les bibliothèques nationales est un aspect important de leur capacité à peser, à influencer et mener des actions de plaidoyer en faveur des valeurs centrales de la communauté des bibliothèques du monde.

Pendant cette réunion, le Comité permanent IFLA des Bibliothèques nationales (NLSC)  a présenté les résultats de son propre rapport sur la Vision globale, qui fait partie d’un ensemble plus vaste de rapports fraîchement publiés s’attachant à l’idée d’un monde des bibliothèques unifié se confrontant aux défis de l’avenir. Les discussions ont pris la forme à la fois de rencontres en face-à-face et de réunions en ligne. La communication du NLSC a mis en évidence un thème commun parmi les participants, à savoir la manière dont la mission cruciale assignée aux bibliothèques nationales de collecter, de conserver et de rendre disponible le patrimoine culturel, aussi bien que le besoin de renforcer la coopération  et l’implication entre les communautés et les institutions, peuvent dans leur ensemble être renforcés  en contribuant à la réalisation des objectifs de la discussion sur la Vision globale.

Le rapport du NLSC de l’IFLA a été suivi par une session de vote sur la Vision globale en temps réel, animée par le secrétaire général de l’IFLA Gerald Leitner. Des représentants au NLSC de 50 pays cumulant 1.124 années d’expérience professionnelle en bibliothèque et près de 500 années d’implication à l’IFLA ont pris part au vote. Les résultats du vote ont été présentés en temps réel.

Au fur et à mesure que les bibliothèques nationales s’impliquent davantage dans la discussion sur la Vision globale, nous nous attendons à observer un impact significatif sur l’avenir de ce projet, dans la mesure où elles occupent une place stratégique à la fois au plan géographique (global) et institutionnel (gouvernemental).

*La CDNL est une association indépendante des dirigeants des bibliothèques nationales, mise en place afin de faciliter la discussion et de promouvoir la coopération et la compréhension dans des domaines d’intérêt général dans le monde. La CDNL se réunit chaque année, en général le mardi de la semaine pendant laquelle se tient la conférence de l’IFLA. La CDNL est accueillie par la bibliothèque nationale du pays hôte de la conférence de l’IFLA. Le président ou le directeur général ou le la bibliothèque nationale de chaque pays est membre de  droit de la CDNL. Les membres peuvent être représentés par leurs adjoints.

Poland, IFLA WLIC 2017, IFLA Global Vision, CDNL, National libraries