26 Août 2019

From the Annual Conference

Assurer le développement à tous les niveaux

English | Español | Deutsch | Русский | 简体中文 | العربية

L'IFLA continue d'encourager les bibliothèques à exploiter le Programme 2030 des Nations Unies comme un moyen de s’inviter au cœur des discussions politiques. Avec la Déclaration de Buenos Aires et le Rapport sur le développement et l'accès à l'information de 2019, on dispose désormais deux nouveaux et excellents outils pour y contribuer.

Le Programme 2030 des Nations Unies (ONU), avec ses 17 objectifs de développement durable (ODD) comportant 169 cibles, peut sembler très vaste.

Cependant, en réalité, il constitue un excellent moyen de montrer toutes les manières dont les bibliothèques – à travers leurs propres collections, leurs espaces, leur personnel – peuvent changer l’existence des gens.

Objectifs globaux : action locale

L'IFLA continue de travailler avec ses adhérents du monde entier afin de tirer le meilleur parti de la structure et du langage du Programme 2030 et d'accélérer le plaidoyer des bibliothèques.

Nous avons constaté un travail considérable de sensibilisation aux ODD (une priorité essentielle de l’ONU en soi), et des efforts de réorganisation des services afin de mieux y parvenir.

De manière cruciale, nous avons également vu des bibliothèques organiser des réunions avec des gouvernements et des bureaux de l’ONU, passer à la radio et à la télévision et s’employer généralement à placer les bibliothèques au cœur du débat sur le développement.

Dans un nombre croissant de pays, les bibliothèques figurent désormais dans les plans de développement nationaux et font des rapports aux Nations Unies.

Une voix mondiale plus forte

Parallèlement, l'IFLA œuvre aux niveaux régional et mondial pour que la contribution des bibliothèques soit reconnue et soutenue.

La Déclaration de Buenos Aires, adoptée le 22 mai 2019 lors du Forum des ministres de la Culture de l'Amérique latine et des Caraïbes, a été un événement marquant.

Devant un public de bibliothèques, les ministres et leurs représentants de treize pays ont réaffirmé leur engagement à l'égard des objectifs de développement durable et du rôle de l'accès à l'information en la matière.

Ils se sont également engagés à soutenir les bibliothèques en tant que partenaires clés pour la réalisation des ODDs. L'IFLA a ensuite transmis ces messages au monde lors du Forum politique de haut niveau des Nations Unies en juillet.

L'IFLA a également publié son rapport de développement et d'accès à l'information (DA2I), partageant de nouvelles données et informations sur les progrès accomplis en matière d'accès, et sa contribution à cinq autres objectifs de développement durable.

Allons plus loin !

Cependant, le travail ne s'arrête pas là et l'ONU continue de placer les objectifs de développement durable au premier rang des priorités. Les bibliothèques peuvent continuer à travailler avec elles, à la fois pour participer aux discussions politiques et pour planifier leurs propres activités.

Pour apporter sa contribution, l'IFLA publie une nouvelle brochure sur la façon d'utiliser le rapport DA2I et travaillera avec les pays soumettant des révisions à l'ONU en 2020 pour que tout le monde réalise que les bibliothèques peuvent faire la différence.

Assistez à nos sessions de plaidoyer (lundi 26 août à 14h45 et mardi 27 août à 11h45, toutes deux dans la salle Lambrakis) pour en savoir plus, ou rendez-nous visite sur le stand de l'IFLA (A116) le même jour à partir de 09h30 à 10h30.

LDP (Library Development Programme), Access to information, Development, UN 2030 Agenda, UN SDGs, IFLA WLIC 2019