25 August 2018

From the Annual Conference

Discours inaugural de Gerald Leitner, Secrétaire général de l’IFLA

English | العربية | 简体中文 | Deutsch | Español | Русский

IFLA Secretary General Gerald Leitner

Transcription intégrale du discours de Gerald Leitner prononcé lors de la session inaugurale le samedi 25 Aaût 2018

Bonjour l’IFLA, bonjour chers collègues dans cette salle spectaculaire et bonjour collègues et bibliothécaires du monde entier.

C’est formidable d’être de retour en Asie avec notre congrès cinq ans après. En tant que première organisation représentant la profession des bibliothèques été l’information, l’IFLA a pour mission de la promouvoir dans toutes les régions du monde. 

Et nous sommes très  excités à l’idée qu’avec ce congrès de Kuala Lumpur – grâce au puissant soutien du Comité national de Malaisie – de nombreux collègues de Malaisie, mais aussi des pays voisins et de l’ensemble de la région asiatique, auront la possibilité de faire l’expérience d’un Congrès mondial des bibliothèques et de l’information de l’IFLA pour la première fois. Car ceci est très important !

Mais bien entendu, nous sommes conscients que la formidable ville de Kuala Lumpur est très éloignée d’autres régions, et que tout le monde ne sera pas en mesure de nous rejoindre.

C’est pourquoi, et pour la seconde fois, l’IFLA diffusera en direct certains moments du Congrès mondial des bibliothèques, et nous pourrons en faire profiter la communauté mondiale des bibliothèques sans aucun coût. 

Et parce que l’IFLA veut se développer, s’améliorer, devenir meilleure, notre offre de diffusion en direct est également d’une qualité bien supérieure à celle de l’année passée. Nous donnerons aux collègues du monde entier la possibilité de participer à neuf sessions. Soit davantage que ce n’a jamais été le cas.

Nous diffusons les cinq sessions de l’IFLA les plus notoires et quatre très importantes sessions des unités professionnelles.  Cela permettra  aux collègues chez eux de se faire une idée de ce congrès, et sans nul doute nous voulons tous vous voir à notre congrès de l’année prochaine à Athènes, en Grèce.   

Les bibliothèques, tout comme les services qu’elles procurent, sont fondés sur des valeurs. L’IFLA, en tant que voix mondiale des bibliothèques, a toujours adopté une position forte en faveur des libertés fondamentales, en en promouvant les principes de l’accès, de l’émancipation, et de la non-discrimination. 

Depuis le Congrès mondial des bibliothèques jusqu’aux travaux quotidiens de nos adhérents dans le monde entier, la communauté des bibliothèques défend et promeut ces principes. Les sociétés instruites, informées et participatives auxquelles nous aspirons exigent la liberté d’expression et d’accès à l’information à travers des services de bibliothèques de haute qualité et accessibles à tous. 

C’est là à la fois une nécessité, et un effort permanent. Nous ne vivons pas actuellement dans un monde où nos valeurs sont partagées de façon universelle. Mais nous ne sommes pas dénués de pouvoirs.

Le Congrès  mondial des bibliothèques et de l’information présente une occasion sans pareille de conduire le progrès.

Au cours des dix années passes, les Congrès mondiaux des bibliothèques et de l’information se sont tenus sur cinq continents différents, offrant la possibilité à des milliers de membres de notre communauté de participer. Cela a aussi montré aux villes et aux régions d’accueil la preuve de l’enthousiasme, et du pouvoir transformant des bibliothèques. 

En promouvant l’inclusion, à la fois en organisant le congrès aussi près que possible de nos adhérents, et en maximisant la participation de ceux qui viennent d’ailleurs, le CMBI peut être le point de départ d’un dialogue qui aide à renforcer la détermination et l’expression des bibliothécaires, à souligner les valeurs des bibliothèques, et l’importance des services qu’elles procurent. 

Et quiconque participe ainsi à ce congrès, en personne ou de façon virtuelle, sera en mesure de se joindre à l’effort de promotion des bibliothèques, de leurs services et de leurs valeurs, de façon à construire une communauté encre plus forte ici en Asie et dans toutes les régions du monde. Tirons le meilleur de cette occasion au cours des prochains  jours !

Le Rapport sur la Vision Globale – le résultat de la contribution de collègues de 190 pays et de sept continents – nous montre qu’à travers toutes les régions, tous les types de bibliothèques, et quelle que soit le nombre d’années d’expérience, nous partageons un engagement profond en faveur du rôle et de la valeur durable des  bibliothèques. Et à travers le monde des bibliothèques, aucune valeur n’a été appréciée plus fortement que l’engagement en faveur du libre accès à l’information et au savoir.

Le Vision Globale de l’IFLA est une initiative sans précédent, qui donne à chaque bibliothécaire dans le monde la possibilité de contribuer au débat – et c’est la première fois que tant de bibliothécaires du monde entier contribuent à une seule et même conversation mondiale.

En tant que secrétaire général de l’IFLA je le dis haut et fort et avec fierté : aucune autre organisation dans le domaine de la culture, de l’éducation et de la science dans le monde n’a été à même de lancer un processus inclusif et démocratique mondial de cette nature.  Le rapport sur la Vision Globale de l’IFLA est la manifestation d’une nouvelle conception de l’IFLA et de la puissance et du potentiel d’un monde des bibliothèques unifié.

Mais ce n’est qu’un début. Pour que toutes les grandes opportunités identifiées dans le rapport sur la Vision Globale se réalisent, nous avons besoin de vous tous. De vos idées, et de vos actions. 

Ce samedi après-midi nous publierons la version complète du rapport. 

Ensemble, nous allons créer la plus grosse boîte à idées d’actions possible, afin de faire de la Vision Globale une réalité : une source d’inspiration pour le travail stratégique et quotidien des bibliothécaires.  Mais cela dépend de vous, de votre expérience, de votre créativité, de votre implication. L’IFLA et la Vision Globale : c’est vous. Ajoutez vos idées à l’atelier sur la Vision Globale ce dimanche après-midi.

Nous sommes profondément convaincus que seul un monde des bibliothèques unifié sera à même d’accomplir une des véritables potentialités des bibliothèques : la constitution de sociétés instruites, informées et participatives.

Afin d’atteindre à cet objectif ambitieux, et de réaliser la Vision Globale, le siège de l’IFLA a déjà franchi une étape. Nous sommes en train de travailler à de nouveaux outils qui aideront nos adhérents à renforcer de manière efficace la position des bibliothèques dans le monde.

Nous avons pour vous bien des idées et des services !

Demain matin, pendant la session des Moments forts de l’IFLA, nous en présenterons certains à vous tous. 

Nous sommes vraiment soucieux d’en discuter avec vous plus à fond pendant la semaine, de recueillir vos contributions, votre avis – et de développer tout cela de la manière la plus efficace possible et avec vous !  Ne laissez pas passer cette occasion d’avoir voix au chapitre.

Chers collègues, je suis certain que nous ce sera un brillant congrès ici dans cette belle ville qu’est Kuala Lumpur. Plus de 250 sessions, plus de 500 intervenants, et 3516 congressistes venus de 112 pays vous donneront la possibilité sans équivalent de vous faire une idée pleine de couleurs et d’inspiration de ce qui est en train de passer en ce moment dans le monde des bibliothèques. Saisissez-vous de cette opportunité, soyez-en  un acteur, et créez-vous votre réseau !

Je suis impatient de rencontrer autant d’entre vous que possible pendant le congrès, et d’entendre os idées et votre avis.

Je vous souhaite un beau congrès, je vous verrai  au cours de nombreuses et merveilleuses sessions, dans des réunions passionnantes, et ne loupez pas l’Assemblée générale de mardi prochain.

Profitez au mieux du plus international des congrès mondiaux des bibliothèques et de l’information !

Gerald Leitner
Scrétaire général de l’IFLA

Malaysia, IFLA Secretary General, IFLA WLIC 2018