Congress theme: “Libraries Now! - Inspiring, Surprising, Empowering”

La République Dominicaine remporte le Prix des Bibliothèques offrant aux nécessiteux l’accès aux technologies avancées

English

Le Programme des Centres de Technologie Communautaire utilisera le Prix de l’Accès au Savoir de la Fondation Gates, doté d’un million d’USD, pour développer leur réseau déjà dense de centres communautaires

SEATTLE, le 13 août. La Fondation Bill et Melinda Gates a décerné aujourd’hui le Prix de l’Accès au Savoir, doté d’un million de dollars américains, aux Centres de Technologie Communautaires (CTC) de la République Dominicaine. Le programme est un réseau innovant d’équipements qui proposent à tous les habitants un accès gratuit à des outils sophistiqués, des séances de formation et une large gamme d’autres services afin de les aider à améliorer leur existence.          

Les problèmes auxquels la République Dominicaine est confrontée incluent une forte paupérisation, le chômage et un défaut d’information dans le domaine de la santé qui favorise le développement des maladies. Les CTC s’attaquent à ce genre de problèmes en donnant à la population les compétences et le savoir-faire nécessaires pour chercher un travail, monter et développer une affaire, améliorer leur santé, et renforcer leur collectivité. Microsoft, un partenaire de la Fondation, offrira l’équivalent d’environ 18 millions de dollars américains en logiciels, ce qui fait partie de son engagement citoyen à faire bénéficier les collectivités d’une technologie appropriée et accessible.

Le Prix annuel de l’Accès au Savoir, qui en est désormais à sa treizième année, récompense les efforts innovants des bibliothèques et des organisations apparentées, en dehors des Etats-Unis, pour offrir un accès gratuit aux ordinateurs et à l’Internet. Il est décerné par l’Initiative Globale pour les Bibliothèques de la Fondation, qui vise à ouvrir le monde de la connaissance, de l’information, et à créer des opportunités pour que la vie de millions de gens se trouve améliorée.

« Les CTC jouent un rôle fondateur, et favorisent le développement collectif et le sens de l’initiative de la collectivité et de ses quartiers. Ils utilisent la technologie comme un instrument pour surmonter la pauvreté et aider les gens à devenir plus productifs, plus innovants, et adopter l’esprit d’émulation », a déclaré le Dr Margarita Cedeño de Fernández, qui a promu le programme en tant que première dame de la République Dominicaine et continuera de le développer dans son rôle à venir de vice-présidente du pays. « A travers les CTC, nous espérons créer une culture de recherche de la connaissance au sein de ces collectivités. Cette culture rendra les gens plus actifs, plus impliqués et mieux à même d’influencer leur propre avenir. Un comportement entrepreneurial et un esprit innovant : voilà ce qui selon nous est nécessaire, au XXIème siècle, pour réussir ».

En plus de l’accès à la technologie, les CTC servent aussi de centres communautaires, où les gens se rencontrent pour des événements culturels et des célébrations. Les centres travaillent en proche collaboration avec le programme novateur de développement économique et social nommé

Progresando, qui propose à la population une gamme variée de moyens d’assistance, y compris des formations à la recherche d’emploi, de l’aide à l’enfance et du microcrédit pour créer des entreprises.

« Les dirigeants de la République Dominicaine sont déterminés à faire en sorte que chaque habitant dispose d’un accès gratuit à la technologie », a déclaré Deborah Jacobs, directrice de l’Initiative Globale pour les Bibliothèques de la Fondation Bill & Melinda Gates, lors d’une cérémonie, à Helsinki, en Finlande, où le prix a été décerné. « Ils comprennent qu’afin de parvenir à une solution de long terme et durable aux problèmes auxquels ils sont confrontés, il faut donner aux gens les outils dont ils ont besoin pour parvenir à un changement réel, profond et dans la durée. » 

Les CTC ont été conçus pour répondre aux besoins des membres de la collectivité traditionnellement les plus démunis et les plus marginalisés. Par exemple, le programme Les Femmes sur le Réseau offre une formation approfondie à la programmation, au multimédia et aux télécommunications à de jeunes femmes pour les aider à trouver du travail dans le domaine de la technologie. Le programme Partenariat pour des Opportunités d’Emploi au moyen de la Technologie aux Amériques (POETA) offre aux personnes en situation de handicap des formations spécialisées de manière qu’ils puissent rejoindre le marché du travail et devenir des membres actifs de la collectivité. Les CTC qui sont situés à proximité de la frontière haïtienne sont en charge de programmes de sensibilisation en faveur des immigrants, y compris en faveur des non-résidents illégalement installés sur le territoire dominicain.  

Julien Joseph-Josue, un émigré d’Haïti, a bénéficié d’une formation pour développer ses compétences d’interprète dans ce CTC, et des gens qui l’ont fait se sentir chez lui dans son pays d’adoption. « Dans mon pays, nous n’avons rien qui ressemble de près ou de loin à cela », a déclaré Julien. « J’ai appris le français en Haïti, mais le prix de cette formation était élevé, si bien que j’avais beaucoup de mal. Ici, il suffit de venir et c’est gratuit.  A présent ma vie a changé – c’est un virage à 180 degrés – parce que j’ai l’impression de faire partie d’une famille ».

Les CTC sont subventionnés par le gouvernement, et coopèrent étroitement avec des entreprises privées dont CISCO Systems, avec des ONG comme Trust for the Americas, des écoles, des mairies, et des organisations travaillant de terrain, afin de renforcer l’efficacité de leurs services.

Le programme CTC consacrera le montant de cette récompense pour développer son réseau, enrichir ses formations et son enseignement au bénéfice des collectivités et de son personnel, missions confiées à l’équipe du vice-président récemment élu.